Esprit «Colonie de vacances» pour ce week-end Camping dans l’Ain

Organisé par notre assidu Fabrice FAVARGER – qui ne lâche rien pour motiver les troupes à enfourcher une fois de plus sa moto – c’est en ce week-end du 28 et 29 septembre que 13 participants ont osé l’aventure au Camping de la Vallée de l’Ain à Poncin.

Samedi 14h30

Le départ est donné à Eaumorte sur la route de Chancy en direction de Collonges, les Hauts de Bellegarde, Le Poizat-Lalleyriat, Condamine, St-Alban avec un arrêt « définitif » au camping situé à Poncin. Un somptueux parcours des plus appréciés par toutes et tous, étant donné que chacun a pu découvrir un itinéraire différent à l’écart de la circulation.

 

Le GPS n’était pas de la partie pour cette virée, initiant chaque motard au mode « tiroir ». Une fois encore, ce style de conduite a été adopté par toutes et tous, avec en tête de file Fabrice et en serre file Jacques COHENDOZ.  
Un clin d’œil à notre chère Esther qui ne cachait pas une certaine appréhension mais qui a rapidement pris ses marques, bien encadrée par nos motards aguerris, à l’attitude exemplaire.

L’arrivée au Camping de la Vallée de l’Ain a été saluée par notre chère Monique Zu Zindelstein qui nous a rejoint en voiture. C’est autour d’un bon verre ou d’une bonne « coupe de glace » pour certaines wink, que les participants ont profité de ce début de week-end pour se détendre et profiter de cet été indien.
Les plus courageux ont osé faire trempette dans la piscine.

Répartis dans 2 chalets et un bungalow, c’est dans un esprit bon enfant que la « petite colonie » prenait ses quartiers.

Partie de Yass en bons suisses…

Baignade et rigolades…

La soirée s’est poursuivie dans le restaurant du camping autour d’un menu « coquelets et jampon cuit », où musique et karaoké ont déchaîné les troupes dans une atmosphère détendue, conviviale mais aussi explosive. Merci Marie et Sylvie pour vos talents de « bout-en-train » !
Chacun a rejoint ses quartiers tard dans la nuit, comme une annonce de couvre-feu.

Dimanche 8h, 9h, 10h...

Une nouvelle journée démarre !

 

Comment dire ! Des visages aux traits tirés, d’autres avec les paupières lourdes et une minorité restée dans les bras de Morphée… Mais personne en pyjama pour nos retrouvailles autour d’un somptueux petit déjeuner où le café coulait à flot.

Et en primeur, découverte du “Cenovis” pour notre Jacques International laughing

C’est en fin de matinée que nous avons repris la route, aussi difficile soit-il, en direction de la Vallée de Joux pour une pause lunch attendue à la buvette de La Dent de Vaullion à 1’420 m d’altitude, située sur l’itinéraire des Crêtes du Jura.

Pas mécontent d’avoir fait la montée pour déguster croûtes aux champignons pour les uns et salades pour les plus « repus » du matin.
Si le temps nous le permettait, nous aurions peut-être tenté l’incontournable randonnée pédestre d’ 1h45, qui dévoile un panorama des plus époustouflants sur le Lac et la Vallée de Joux. Cette randonnée offre une vue unique sur la frontière française, la région du Léman et les Alpes.

Après deux bonnes heures attablées, retour sur terre avec reprise de la route sur Genève. 2 groupes ont été constitués, l’un en direction du col de Marchairuz et l’autre par le col du Molendruz.

 

Ce week-end a été mémorable pour toutes et tous avec un total de 340 km au compteur.

Merci Fabrice pour cette escapade « bon enfant » !

Phasellus felis libero. id suscipit sem, venenatis Donec consequat. Donec elit.